17/10/2021 à 15h42 Miss Picardie 2021
Accueil  >  Actualités  >  France – Belgique en football : où en est la rivalité entre les deux voisins ?

France – Belgique en football : où en est la rivalité entre les deux voisins ?

07/10/2021 à 10h55
Ce soir, l’équipe de France de football affronte la Belgique en demi-finale de la Ligue des Nations. 

Il s'agit de la première confrontation entre les deux équipes depuis la fameuse victoire des Bleus lors de la Coupe du monde, en 2018. Et plus de trois ans après, ce succès 1-0 est encore dans toutes les têtes. Parce qu’elle envoyait les hommes de Deschamps vers la victoire mondiale, et parce qu’elle privait les Belges d’un premier trophée majeur de leur histoire au moment où ils semblaient le mieux armés.

Depuis, les moqueries des Français allaient bon train, répondant à la frustration assumée des Belges au sortir de cette fameuse rencontre. Celle qui a fait naître une rivalité réelle entre les deux nations voisines et historiquement amies.

Alors, amies ou ennemies ?


Trois ans plus tard, la frustration ne semble toujours pas digérée du côté de certains supporters belges. En témoigne les scènes de liesse observées à Bruxelles et d’autres villes du plat pays cet été pendant l’Euro, pour célébrer… l’élimination des Bleus face à la Suisse. Entre les deux équipes en revanche, la rivalité est saine et le respect réciproque, en témoigne les déclarations des deux sélectionneurs, hier en conférence de presse.

 « Pour nous, il ne s’agit pas d’une revanche. Nous avons vraiment hâte de jouer ce match, car nous allons affronter la France championne du monde en Russie. C’est une équipe qui va nous rendre la tâche très difficile. Nous voulons aller en finale. Et il faudra profiter au maximum de cette grande affiche. C'est un grand défi pour nous » a déclaré Roberto Martinez, le sélectionneur belge.

Même son de cloche du côté français avec Didier Deschamps qui loue une affiche prestigieuse.
 
« Oui, il y a toujours eu une rivalité saine entre deux pays frontaliers. Après le match en Russie, il y a eu des déclarations, de part et d'autre, beaucoup d'interprétations aussi. Mais il y a beaucoup de respect, déjà de ma part pour Roberto Martinez, mon homologue, mais aussi entre les joueurs. On se prépare à une très belle affiche avec deux équipes de qualité » a déclaré le sélectionneur français.

Dans tous les cas, il faudra s’attendre à des railleries ce soir chez les supporters par celui qui sortira vainqueur, car c’est le sel du sport et de la compétition. Et même si cette fois, « ce n’est pas la Coupe du monde », une place en finale est en jeu. Que le meilleur gagne !


A la Une dans les Hauts-de-France

Le meilleur de Wéo !

Merci pour l'accueil

Le meilleur de 24h Hauts-de-France