Accueil  >  Actualités  >  Compteurs Linky : à partir de janvier, les Français qui les refusent devront payer 5 euros par mois

Compteurs Linky : à partir de janvier, les Français qui les refusent devront payer 5 euros par mois

À ce jour, environ 4 millions de Français disposent toujours de compteurs ancienne génération dans leur logement. Cela représente approximativement 10% du parc Enedis. À partir de janvier 2023, ils devront payer 5 euros par mois, sauf s’ils réalisent eux-mêmes un relevé annuel.
Plus de sept années après le début de son déploiement, le compteur Linky est loin de faire l'unanimité. Et pour cause, près de 4 millions de compteurs, environ 10 % du parc d’Enedis, sont toujours des compteurs « ancienne génération », alors que les installations de ce nouveau « compteur intelligent » étaient censées avoir pris fin en 2021.

Enedis durcît le ton en sanctionnant, dès janvier 2023, les clients réfractaires. Ils devront payer autour de 5 euros par mois à partir de janvier 2023, sauf s’ils font au moins une autorelève par an.

Les habitations dans lesquelles il est impossible techniquement d’installer un compteur connecté seront évidemment exemptés de cette taxe.

En 2025, une seule option s'offrira aux retardataires : demander à Enedis d’installer un compteur Linky. Une intervention qui sera payante, alors qu'elle ne coûte rien pour le moment.

A la Une dans les Hauts-de-France.

Salut Les Hauts-de-France

Retrouvez l'intégralité de nos émissions et replays

Toutes les émissions