Accueil  >  Actualités  >  Covid-19 : la colère des Belges face à l'injustice des nouvelles restrictions

Covid-19 : la colère des Belges face à l'injustice des nouvelles restrictions

27/12/2021 à 12h16
Plusieurs milliers de personnes ont manifesté dimanche à Bruxelles en raison d’un décret ordonnant la fermeture depuis hier jusqu’au 28 janvier, des lieux de culture belges. Plus de 120 établissements ont refusé de se plier à ces nouvelles mesures.
Alors que les chiffres indiquaient une amélioration des infections depuis trois semaines en Belgique, le gouvernement a finalement décidé mercredi dernier de publier un décret annonçant dès le 26 décembre la fermeture des lieux culturels. 
Cette décision est présentée comme une mesure de précaution face à l’avancée du variant Omicron. 
 
Théâtres, salles de spectacles, cinémas sont impactés, mais aussi toutes les activités destinées aux loisirs telles que les cirques, les marchés de Noël, les casinos…  
 
Les évènements en extérieur doivent maintenir la distanciation sociale ­­– pas plus d’un visiteur pour 4m² – et la mise en place d’un sens de circulation dès 100 personnes. 
 

Le monde de la culture, délaissé par le gouvernement belge 

 
Une incompréhension d’autant plus ressentie que les cafés, restaurants, salles de sports ou encore piscines sont autorisés à rester ouverts. 
Cette décision sonne l’injustice chez les représentants culturels qui ont une fois encore l’impression d’être laissés pour compte. 
 
« Une fois de plus, on creuse les inégalités et l’accès à la culture », dénonce Virginie Cordier, directrice du centre culturel La Vènerie
 
Le décret est également vivement critiqué par les experts sanitaires qui n’avaient pas recommandé une telle décision au gouvernement à ce stade. 
 

Mobilisés de tous les côtés 

 
Malgré les annonces, plus de 120 théâtres et cinémas de Bruxelles à Namur en passant par Liège ont refusé de fermer leurs portes. 
 
Lors des manifestations qui ont eu lieu hier dans la capitale, plusieurs bourgmestres ont fait savoir qu’ils ne demanderaient pas à leur police de contenir ou empêcher le mouvement. 
 
Plusieurs grandes institutions bruxelloises telles que le Théâtre royal flamand ou encore l’opéra de La Monnaie ont appelés le gouvernement à reconsidérer leur décision. 
 

Autres mesures mises en place 

 
Le gouvernement a également annoncé le retour du masque obligatoire, de même que le télétravail avec seulement un jour en présentiel par semaine. 

Les commerces sont invités à maintenir une distanciation sociale à l’intérieur et il est recommandé aux clients de ne pas faire leurs courses à plus de deux personnes par foyer (hors enfants). 

A la Une dans les Hauts-de-France

Retrouvez l'intégralité de nos émissions et replays

Toutes les émissions