17/10/2021 à 15h42 Miss Picardie 2021
Accueil  >  Actualités  >  Débordements lors du derby : un point de pénalité avec sursis pour Lens et Lille

Débordements lors du derby : un point de pénalité avec sursis pour Lens et Lille

07/10/2021 à 09h21
La commission de discipline de la Ligue de football professionnel a rendu hier en fin de soirée son verdict définitif concernant les incidents à la mi-temps du derby régional. 

Un point de pénalité, avec sursis. Voilà la sanction prononcée pour chacune des deux équipes. En plus des deux matchs à huis-clos (déjà purgés) pour le RC Lens, et des quelques deux millions de manque à gagner pour Lens en conséquence. Les Lillois, quant à eux, sont également privés de déplacement jusqu’au 31 décembre en Ligue 1 : cela concerne 5 rencontres (à Clermont, Paris, Monaco, Rennes et Bordeaux).

A noter que le RC Lens n’a pas attendu la décision de la commission de discipline pour sanctionner ses propres supporters. Plusieurs dizaines d’entre eux ont pu être identifiés parmi les fauteurs de troubles, et ont écopé par le club d’une interdiction de stade allant de 9 mois à 36 mois selon la gravité des faits.


Huis-clos à Bollaert : une sanction sans précédent pour le RC Lens :


Rappel des faits : 


A la mi-temps du derby entre le RC Lens et le LOSC le 18 septembre dernier, des débordements ont eu lieu à la mi-temps de la rencontre entre les supporters des deux camps. En parcage visiteurs, les supporters lillois sont coupables d’avoir jeté des projectiles, dont des sièges arrachés, dans la tribune lensoise attenante, faisant six blessés dont un grave.

En représailles, une centaine de membres du kop lensois, dans la tribune latérale du stade, a envahi la pelouse pour venir en découdre avec leurs rivaux, faisant saturer tout le dispositif de sécurité dans le stade. Le temps d’un retour à la normale, la mi-temps a duré 45 minutes (au lieu de 15 habituellement).



Crédit photo : L'Equipe

A la Une dans les Hauts-de-France

Le meilleur de Wéo !

Merci pour l'accueil

Le meilleur de 24h Hauts-de-France