Accueil  >  Actualités  >  Dunkerque : le motard faisait des doigts d’honneur aux radars

Dunkerque : le motard faisait des doigts d’honneur aux radars

12/01/2022 à 10h49
Un motard de 24 ans originaire de Tourcoing comparaissait ce mardi 11 janvier devant le tribunal judiciaire de Dunkerque. Au printemps 2020, en l'espace de 15 jours, il a été flashé quatre fois par le radar de Bailleul sur l'A25, chaque fois à presque 200km/h... et le majeur dressé !
Remonter jusqu'à l'auteur des faits, le bien nommé "motard au doigt d'honneur" n'a pas été une mince affaire pour les CRS de la compagnie autoroutière de Godewaersvelde. En effet, ce motard prenait soin systématiquement d'enlever sa plaque d'immatriculation ou de la cacher avec un scotch opaque.

Trahi par son pot d'échappement et son téléphone


Se croyant indétectable, le motard réitère mais cette fois sur l'A1 à hauteur de Seclin, toujours avec le même mode opératoire. Son modèle de moto est courant mais son pot d'échappement beaucoup moins. Les forces de l'ordre identifient 20 motos qui en sont équipées et décident de faire du porte à porte.

Au bout de trois mois d'enquête, c'est à Tourcoing qu'ils découvrent leur suspect. Un homme de 24 ans qui nie les faits, mais sa moto, son pot d'échappement, son casque et sa combinaison le confondent. L'ultime preuve sera son téléphone qui bornait à chaque fois dans les secteurs aux dates correspondantes.

Il comparaissait ce 11 janvier devant le Tribunal correctionnel de Dunkerque pour grand excès de vitesse et outrage.

A la Une dans les Hauts-de-France

Retrouvez l'intégralité de nos émissions et replays

Toutes les émissions