Accueil  >  Actualités  >  Hauts-de-France : 600 000 personnes souffriraient de dépression

Hauts-de-France : 600 000 personnes souffriraient de dépression

24/01/2022 à 15h04
Le Conseil Économique, Social et Environnemental Régional (CESER) des Hauts-de-France vient de rendre un rapport sur la prise en charge de la santé mentale dans la région. 600 000 personnes souffriraient de dépression et 200 000 d'une pathologie psychique.
Le rapport du CESER des Hauts-de-France, piloté par l'ancien député-maire de Maubeuge Rémi Pauvros, est sans appel. Il faut impérativement améliorer la prise en charge et l’accompagnement dans le domaine de la santé mentale et faire évoluer les mentalités en « déstigmatisant la problématique des maladies psychiques ».

Ce rapport se base sur des chiffres très inquiétants. 600 000 habitants des Hauts-de-France souffriraient de dépression et 200 000 d'une pathologie psychique. Selon nos confrères de 20 Minutes, le risque de suicide dans la région serait également 30% supérieur à la moyenne nationale.

L'une des principales préconisations est d'organiser des États généraux de la psychiatrie dans la région. Selon Rémi Pauvros « chacun travaille dans son coin. Il existe plusieurs initiatives très intéressantes, mais il faut rassembler tout le monde et se fixer des objectifs ». 

Un manque de moyens


80 postes en psychiatrie seraient non pourvus dans la région. Outre le manque de moyens humains, les moyens financiers sont eux aussi problématiques, notamment pour la recherche clinique et fondamentale en neurosciences qui pourrait faire évoluer la prise en charge des patients.

A la Une dans les Hauts-de-France

Salon de l'agriculture 2022

Retrouvez l'intégralité de nos émissions et replays

Toutes les émissions