Accueil  >  Actualités  >  La marguerite violette: une fleur menacée d'extinction

La marguerite violette: une fleur menacée d'extinction

26/07/2021 à 11h24

Cette fleur aux vertus médicinales protégée car menacée d'extinction est surtout présente sur une toute petite partie de l'Aisne. 


Peu répendue dans les Hauts-de-France mais présente dans les pelouses calcicoles d'une petite partie de l'Aisne, l'Aster amellus ou marguerite de la Saint-Michel est une plante herbacée vivace de la famille des astéracées du genre Aster. 

Cette fleur aux pétales violettes et au coeur jaune peine à survivre en France et est protégée au niveau national ainsi que dans la Région Hauts-de-France. 


Qui est-elle ?


Cette plante vivace mesure entre 15 et 60 cm et présente de belles pétales violettes avec un centre jaune. Elle se développe aux orées des bois, dans les pelouses des coteaux calcaires ou basaltiques.

Cette fleur est ainsi nommée car elle est l'une des rares asters à posséder une floraison qui s'étale d'août à octobre, jusqu'au début de la saison automnale.

Sur le calendrier, le 29 septembre correspond à la date de la Saint-Michel. On peut encore observer ses jolies fleurs à cette période. 


Où la trouver dans la région?


Cette plante est surtout visible à Laon dans le département de l'Aisne et plus particulièrement sur les savarts, espaces en friche du Chemin des Dames. 

La fleur se développe donc majoritairement au Sud de Laon, où la richesse paysagère réside dans l'alternance de vallées humides, de plateaux, crêtes et vallons. Sur le Chemin des Dames, nombreuses sont les pelouses calcaires sèches et les habitats naturels d'une grande richesse écologique. 

Pourtant ces paysages sont en forte regression en Picardie. 


Une plante menacée d'extinction


Cette espèce nécessite des pelouses chaudes, sèches et ouvertes.

Le Conservatoire d'espaces naturels mènent des actions pour préserver ces pelouses calcicoles, notamment en effectuant des fauches, en mettant en place des pâturages pour préserver les milieux ouverts et en assurant le maintien des pelouses sèches. 

En signant des conventions de gestion avec les propriétaires, le Conservatoire assure la conservation de parcelles et sauvegarde les espèces telles que l'Aster amellus. Des terres leurs sont également confiées et classées en réserve naturelle, comme celle du Chemin des Dames. 

Des vertus médicinales 


Cette petite plante aurait des vertus astringentes (cicatrisantes) et permettrait de guérir les blessures. Ses feuilles peuvent également être utilisées contre l'angine. La marguerite de la Saint-Michel a donc des vertus qui protègent les autres espèces, l'homme inclus. 

A la Une dans les Hauts-de-France

COVID-19 Toutes les vidéos

Vacances Hauts-de-France

La TRI, la série évènement de la rentrée !