Accueil  >  Actualités  >  Le corps d'un petit garçon belge de 4 ans retrouvé aux Pays-Bas

Le corps d'un petit garçon belge de 4 ans retrouvé aux Pays-Bas

18/01/2022 à 09h37
Dean, un petit garçon belge de 4 ans, avait disparu mercredi dernier. Son corps vient d'être découvert aux Pays-Bas.
Le corps de Dean Verberckmoes, un petit garçon belge de 4 ans, a été retrouvé sur un parking isolé dans le village de Vrouwenpolder en Zélande aux Pays-Bas ce lundi 17 janvier vers 22h. Il était caché dans des rochers. Un homme en lien avec l'affaire, Dave De Kock, déjà condamné à dix ans de prison pour avoir provoqué la mort d’un enfant, avait été arrêté par la police néérlandaise. Il aurait indiqué l’endroit où se trouvait le corps du petit garçon. 

« Les enquêteurs, avec le soutien de plusieurs agents, ont procédé à des fouilles dans les environs de Vrouwenpolder. Un hélicoptère de la police a aussi été affrété pour dégager une meilleure image de l’environnement. Vers 22H, ils ont découvert le corps sans vie d’un enfant », a expliqué la police néerlandaise.

La police a également précisé que Dean a été retrouvé sur l'île artificielle de Neeltje sur l'Escaut oriental, une destination très prisée des touristes.

Alerte enlèvement


L'alerte enlèvement avait été déclenché plus tôt dans la journée de lundi et une photo du petit garçon avait été diffusée au public, après l'arrestation de Dave De Kock, un trentenaire qui s’occupait régulièrement de Dean et de sa petite sœur, selon la mère de la victime. Il devait emmener Dean chez ses grands-parents jeudi, mais il ne l'a jamais fait, poussant la mère à signaler la disparition de son fils.

Dave De Kock et Dean avaient été vus pour la dernière fois mercredi matin à Saint-Nicolas.

Qui est Dave De Kock ?


L'homme de 34 ans avait déjà été condamné en février 2010 par le tribunal correctionnel de Turnhout à 10 ans de prison pour des faits de maltraitance envers un enfant ayant provoqué la mort d’un petit garçon de deux ans. Il a purgé sa peine qui a pris fin en décembre 2018. 

Il se serait disputé avec sa petite amie, également amie de la mère du petit Dean. Il aurait ensuite emmené l'enfant à Anvers. La mère a déclaré qu’elle avait connaissance du passé judiciaire de l'individu, mais qu'elle ignorait pour quels délits, et que si elle avait su, elle ne lui aurait jamais confié son enfant.

A la Une dans les Hauts-de-France

Salon de l'agriculture 2022

Retrouvez l'intégralité de nos émissions et replays

Toutes les émissions