Photo d'illustration
Accueil  >  Actualités  >  Le maire de Bérelles est-il impliqué dans la mort d’un husky ?

Le maire de Bérelles est-il impliqué dans la mort d’un husky ?

23/02/2022 à 11h08
Samedi 19 février dans l'après-midi, Chloé Williame se promène dans la forêt de Bérelles avec son chien, qui disparait. La jeune femme accuse le maire de la commune, Orféo Rigonin de l'avoir tué. Une enquête a été ouverte par le parquet d’Avesnes-sur-Helpe.
L'histoire commence par une balade comme Chloé Williame et son amie en font régulièrement avec leurs deux huskys, en forêt de Bérelles. S'inquiétant de ne pas voir leurs chiens revenir, les deux amies décident d'entrer dans le village. Là, elles aperçoivent des poils blancs sur un barbelé et retrouvent l'un des deux chiens, mais pas Pouchka, qui demeure introuvable. 

Témoignage de voisins


Chloé décide de lancer des appels sur les réseaux sociaux. 

« Vers 18 heures, une personne m’appelle pour m’annoncer que mon chien a été tué par son voisin, sous ses yeux. », confie Chloé à nos confrères de La Voix du Nord.

Ce voisin s'appelle Orféo Rigoni. Il s'agit du maire de la commune de Bérelles. L'homme de 77 ans explique qu'il a tiré un coup de fusil en l'air pour faire fuir les chiens, mais nie avoir tiré sur Pouchka. D'après les voisins, il l'aurait abattu alors qu'elle tentait de fuir la propriété. 

Chloé Williame et son conjoint ont déposé plainte contre Orféo Rigoni. Il a été entendu ce lundi par la gendarmerie de Solre-le-Château. Une enquête a été ouverte par le parquet d’Avesnes-sur-Helpe.

A la Une dans les Hauts-de-France

Salon de l'agriculture 2022

Retrouvez l'intégralité de nos émissions et replays

Toutes les émissions