Crédit photo : La Voix du Nord
Accueil  >  Actualités  >  Les chasseurs doivent désormais déclarer leurs armes sur une nouvelle plateforme numérique

Les chasseurs doivent désormais déclarer leurs armes sur une nouvelle plateforme numérique

03/02/2022 à 12h05
Dès le 8 février, les chasseurs, sportifs et amateurs de ball-trap français vont devoir créer leur "râtelier numérique" pour déclarer et enregistrer leurs armes en ligne.
À partir du 8 février, les propriétaires d'armes à feu devront enregistrer leurs armes en ligne, via le Système d'information sur les armes (SIA). L'objectif de ce "ratelier numérique" est d'améliorer le contrôle des armes et de simplifier les démarches.

Ce SIA remplace l'application Agrippa, jugée obsolète, qui recense actuellement les 5 millions de possesseurs d'armes sur le territoire français. Les premiers concernés sont les chasseurs qui devront se créer un compte sur cette nouvelle plateforme numérique dès le 8 février. Suivront les biathlètes et tireurs de ball-trap (8 mars), les non-licenciés (5 avril), les tireurs sportifs (10 mai) puis les collectionneurs (7 juin).

Pour les Hauts-de-France, ce seront 638 745 armes qui seront recensées (206 armes pour 1 000 habitants). Le compte sur le SIA pour chaque chasseur devra être actif sur le SIA avant le 1er juillet 2023. Ils disposeront alors de six mois pour corriger ou modifier leur râtelier numérique à compter de l'ouverture de leur compte.

A la Une dans les Hauts-de-France

Salon de l'agriculture 2022

Retrouvez l'intégralité de nos émissions et replays

Toutes les émissions