Accueil  >  Actualités  >  Lille : des militants pro-Zemmour ont dégradé cette nuit le domicile de l'écologiste Sandrine Rousseau

Lille : des militants pro-Zemmour ont dégradé cette nuit le domicile de l'écologiste Sandrine Rousseau

23/12/2021 à 13h29
Dans la nuit de mardi à mercredi, des militants pro-Zemmour ont vandalisé le domicile de Sandrine Rousseau, du parti EELV (Europe Ecologie les Verts). Une tentative d'intimidation que la candidate à la primaire écolo dénonce. Elle a porté plainte ce matin.
Des affichettes à l'effigie d'Eric Zemmour sur la façade de son domicile, des sacs poubelles empilés, des bruits de sonnette continus... Dans la nuit de ce mercredi à Lille, les soutiens du candidat d'extrême droite se sont fait remarquer. Une tentative d'intimidation, et "un pas de plus dans la dénégation de la démocratie" que dénonce la finaliste de la primaire écologique et vice-présidente de l'Université de Lille, qui a porté plainte dans la foulée.

Ces intimidations décuplent mon énergie à porter des discours écologistes, sociaux, féministes et antiracistes" a ajouté Sandrine Rousseau.

La permanence parlementaire des Insoumis également visée


Dans le même temps, c'est la permanence parlementaire d'Adrien Quatennens, également à Lille, qui a été dégradé. Le lendemain des faits, le principal intéressé dénonçait sur son compte Twitter : "Derrière les images policées d'un Zemmour au coin de la cheminée, ses partisans mettent des grands pains dans la figure de militants pacifiques, menacent de mort des élus de la République, dégradent des permanences parlementaires. Chaque jour un peu plus. Stop !" et à Jean-Luc Mélenchon d'ajouter : "L'extrême droite, c'est grave en France".

Sur la façade de la permanence parlementaire Insoumise, on y voyait collés de nombreuses affichettes de Zemmour.

A la Une dans les Hauts-de-France

Retrouvez l'intégralité de nos émissions et replays

Toutes les émissions