Accueil  >  Actualités  >  Lille : la mairie fait fermer le bar identitaire "La Citadelle"

Lille : la mairie fait fermer le bar identitaire "La Citadelle"

La mairie de Lille a ordonné, cette semaine, la fermeture du bar "La Citadelle" pour avoir enfreint les règles en matière d’ERP.
Martine Aubry, maire de Lille, a annoncé dans un communiqué ce mardi, la fermeture immédiate du bar "La Citadelle", à Lille. Un bar identitaire, se revendiquant "patriote", qui sert de QG à des associations issues de l'ultra-droite.

Une soirée "Qu'ils retournent en Afrique"


Si l'établissement, ouvert en 2016, fait régulièrement parler de lui pour la diffusion de messages de haine et d'idées racistes, c'est l'organisation d'une soirée, dans la nuit du 10 au 11 février, qui a fait prendre la décision par la mairie de fermer l'établissement, "pour avoir enfreint les règles en matière d’ERP" explique Martine Aubry.

Une soirée qui a été rendue publique, sans autorisation de la mairie, et qui a réuni de nombreuses personnes, au-delà des simples membres de l'association.

Récemment encore, le bar a fait parler de lui avec la programmation, le 24 février prochain, d’une soirée intitulée "Qu’ils retournent en Afrique", en référence aux propos racistes proférés à l'Assemblée Nationale par le député d'extrême droite, Grégoire De Fournas. De nombreux élus ont alors dénoncé l’organisation d’une telle soirée.

Par ailleurs, le Parquet de Lille a annoncé ce mardi l’ouverture d’une enquête pour "provocation publique à la haine ou à la violence en raison de l’origine, l’ethnie ou la race"

A la Une dans les Hauts-de-France.

Retrouvez l'intégralité de nos émissions et replays Toutes les émissions