Accueil  >  Actualités  >  Journées du Patrimoine : Dans les sous-sols de Noyon

Journées du Patrimoine : Dans les sous-sols de Noyon

WEO 17/09/2021 à 17h06

Ce weekend les journées du Patrimoine promettent d'être riches en découvertes. 

Parmi les sorties insolites, la ville de Noyon, dans l'Oise proposera à ses visiteurs de poser le pied dans ses souterrains. Aperçu de Noyon, vu du dessous...


Bienvenue dans les entrailles de Noyon, les prisons de l'officialité, tribunal des chanoines.

« Les chanoines, ce sont des moines qui sont attachés à la cathédrale de Noyon. Ils avaient un tribunal et des prisons.
Ils faisaient régner la justice au sein du quartier canonial. » Laure Bailly - Animatrice de l’Architecture et du Patrimoine

Les deux cellules, désaffectées depuis la Révolution française, portent encore les marques de ceux qui ont séjourné entre ces murs.

« Par exemple, celui qui est ici, représente un calvaire. C'est assez difficile de les dater, mais ils ont, sans doute été faits par des prisonniers qui étaient enfermés ici. »
Laure Bailly - Animatrice de l’Architecture et du Patrimoine

 Noyon, fondée par les gallo-romains au 1er siècle après Jésus-Christ, recèle autant de trésors en surface que dans ses souterrains.
À l'image de cette crypte archéologique, vestige du passé et souvenir de son activité commerciale.

« Alors ici, on est dans une boucherie, une ancienne boucherie gallo-romaine. On a principalement des ossements de bovins et de moutons, et du mobilier comme de la céramique. Ça nous permet d'avoir un ensemble général d'une boucherie gallo-romaine. » Mélissa Meunier - Assistante Animation du Patrimoine

 Un ensemble de fondations protégé d'un rempart de 8 mètres de haut et 3 mètres d'épaisseur. Chef-d’œuvre de construction, fait d'un empilement de pierres et de tuiles.

« On a certaines pierres qui semblent avoir été travaillées. En fait, c'est probablement parce qu'ils ont récupéré certaines stèles funéraires de l'époque pour pouvoir confectionner ce rempart. »
Mélissa Meunier - Assistante Animation du Patrimoine

 Ce week-end, le public pourra visiter ces cryptes, cachots et autres caves.
De quoi découvrir ou redécouvrir celle que l'on appelait autrefois Noviomagus, le nouveau marché.


A la Une dans les Hauts-de-France