Accueil  >  Actualités  >  La reprise d’Ascoval à nouveau en sursis - Les salariés se sentent trahis

La reprise d’Ascoval à nouveau en sursis - Les salariés se sentent trahis

WEO 22/02/2019 à 00h00

C’est un coup de massue pour les 282 salariés de l’aciérie nordiste d’Ascoval à Saint-Saulve près de Valenciennes. Le repreneur de l'usine, le franco-belge Altifort, n'a pas réussi à réunir les fonds nécessaires. Soit 35 millions d’euros. Selon Bercy, Altifort «a trompé tout le monde». Une nouvelle
audience doit se tenir ce mercredi 27 février devant le tribunal de Strasbourg. Elle pourrait annuler l’offre de reprise. Les salariés se sentent trahis

A la Une dans les Hauts-de-France

Salon de l'agriculture 2022

Retrouvez l'intégralité de nos émissions et replays

Toutes les émissions