Accueil  >  Eco & Co  >  L'édito éco de la semaine - 06/12/2022

L'édito éco de la semaine - 06/12/2022

WEO

Le coût de l’inaction sera supérieur au coût de l’action.
Cet avertissement formulé par le GIEC résonne dans cette initiative récente d’étudiants d’AgroParisTech et de HEC. Leur message est clair : soit les entreprises refondent leurs activités en s’engageant pleinement dans la transition écologique, soit elles devront se passer de ces « têtes bien faites ».

Pour les entreprises, il y a pourtant urgence à se transformer : l’augmentation du coût de l’énergie et des matières premières impactent déjà leur rentabilité économique. Les modèles linéaires fondés sur une croissance de volumes infinis n’ont plus de sens.

Ainsi, le manque d’alignement entre convictions personnelles et vie réelle de l’entreprise participe au désengagement salarial et à la fuite des talents vers les acteurs privés et associatifs porteurs de projets davantage contributifs au bien-être général.

Nous évoquerons dans cette émission ce sujet. Un seul chiffre, tiré d’une étude récente, résume à lui seul l’ampleur du problème : 1 salarié sur 4 n’est pas aligné entre son quotidien en entreprise et ses convictions sociales et environnementales.

LE CHIFFRE DE LA SEMAINE
60% des salariés estiment ne pas être suffisamment intégrés à la stratégie RSE de leur entreprise
C’est le moment ou jamais pour les dirigeants d’entreprise de renverser la table en interrogeant leur activité à l’aune du défi climatique.

A la Une dans les Hauts-de-France.

Salut Les Hauts-de-France

Retrouvez l'intégralité de nos émissions et replays

Toutes les émissions