WEO 09/07/2021 à 12h07 Le Joly Jazz en Avesnois
Accueil  >  24h Hauts-de-France  >  MC Solaar réédite enfin ses trois premiers albums

MC Solaar réédite enfin ses trois premiers albums

WEO 02/07/2021 à 11h05

Aujourd’hui on parle d’Mc Solaar, ou Claude MC, de son vrai nom Claude M'Barali. Il a squatté et bercé la bande FM pendant les années 90, il a été l'as de trèfle qui pique notre coeur, le Rimbaud du Hip Hop français et certainement le premier rappeur à avoir connu la reconnaissance à la fois de ses pairs, du public et des critiques en France. Bref MC Solaar c'est le pionnier du rap Français et sûrement celui que beaucoup choisiraient si il fallait n’en garder qu’un.

Dès ses débuts à la fin des années 80 début des années 90, il a distillé de la poésie dans son rap et joué avec la virtuosité de ses textes plutôt que sur la revendication, comme le faisaient très bien IAM et NTM. Solaar lui est plus solaire et se fait une place dans le tout nouveau paysage hip hop à grands coups de rimes intelligentes et d'allitérations. Et puis la déflagration en 1990 avec le mythique « Bouge de Là »

Si je parle aujourd'hui de MC SOLAAR c'est parce que c'est le dénouement d'un incroyable feuilleton musico-judiciaire qui a fait qu'on ne pouvait plus du tout trouver les 3 premiers albums du rappeur de Maisons-Alfort, que ce soit en streaming, en CD ou en vinyle, et ce depuis plus de 20 ans ! Je vous explique.

Il faut revenir en 1997 pour comprendre. MC Solaar vient alors de composer un double album qu’il remet directement à son label. Problème, sa maison de disque décide de publier deux albums séparément, au lieu d’un seul ce qui provoque la colère du chanteur. Il se défend en justice et il gagne son procès ce qui empêche Universal de poursuivre l’exploitation des quatre premiers albums de l’artiste. Résultat, aucun de ces albums n’est apparu chez un disquaire depuis ce procès, ni même sur les plateformes de téléchargement légales.

Mais la très bonne nouvelle c'est que cette querelle qui a donc duré plus de 20 ans se solde par un gros serrage de mains entre Universal et Mc Solaar. Le rappeur a annoncé il y a quelques jours sur son compte Instagram la sortie au compte-goutte des ses trois premiers albums, les 3 meilleurs à mon humble avis. Le 9 juillet sortira donc en CD en vinyle et sur les plateformes de streaming le mythique Qui Sème le Vent récolte le Tempo produit par Jimmy Jay et paru initialement en 1991 et qui comprend les titres Bouge De Là qu’on vient d’entendre, le magnifique Caroline ou encore Victime de la mode

Son second album Prose Combat édité en 1994 et Paradisiaque en 1997 arriveront quant à eux respectivement en septembre et décembre de cette année.

C'est évidemment un soulagement pour les fans qui vont pouvoir se procurer ces albums à une vingtaine ou une trentaine d'euros. Parce qu'actuellement, pour vous donner une petite idée de la rareté de ces disques, le vinyle de Qui Sème le Vent récolte le Tempo se vend environ 300 euros.

Mais c'est aussi une bonne nouvelle pour l'artiste et son label puisque c'est le seul rappeur avec Jul (mais ça c'est une autre histoire) à avoir vendu plus de trois millions de disques en France. Et il y a fort à parier que les rééditions de ses 3 albums se vendent comme des petits pains (ou des chocolatines, si vous nous regardez dans le sud de la France).
Je vous rappelle que son premier album ressort le 9 juillet, foncez l'acheter chez votre disquaire c’est un disque aussi culte que magnifique.

A la Une dans les Hauts-de-France

COVID-19 Toutes les vidéos

Vacances Hauts-de-France

Retrouvez l'intégralité de nos émissions et replays

Toutes les émissions