Accueil  >  Extralocal  >  Présidentielle 2022 : Anne Hidalgo, en novembre, se disait défavorable à une primaire de la gauche

Présidentielle 2022 : Anne Hidalgo, en novembre, se disait défavorable à une primaire de la gauche

LA VOIX DU NORD

Le temps passe et la campagne fait évoluer les positions. Alors que mercredi 8 décembre, Anne Hidalgo a annoncé être favorable à une primaire de la gauche, elle n'était pas du même avis le 19 novembre dernier dans l'émission Extralocal.

Retrouvez tous les articles du dossier Présidentielle 2022, notre page spéciale.

A la Une dans les Hauts-de-France.

Salut Les Hauts-de-France

Retrouvez l'intégralité de nos émissions et replays

Toutes les émissions