Maubeuge : feu de maison à Sous-le-Bois
LA VOIX DU NORD 05/10/2022 à 09h22 Maubeuge : feu de maison à Sous-le-Bois
Derby Lille - Lens : les infos pratiques
LA VOIX DU NORD 04/10/2022 à 19h24 Derby Lille - Lens : les infos pratiques
Accueil  >  Actualités  >  Troubles Autistiques : le quotidien d'Élina et Eliot

Troubles Autistiques : le quotidien d'Élina et Eliot

WEO

Moment convivial dans le salon familial. Anne-Marie est l'heureuse maman d'Élina, 7 ans et demi et Eliot, 12 ans et demi.
Depuis cinq ans, cette maman se bat pour ses enfants atteints d'autisme avec suspicion de haut potentiel intellectuel.

« On a forcément cette capacité de soulever des montagnes en fait pour ces enfants. Et même si c'est long et qu'il faut attendre et qu'il faut se battre. Même si moi, j'étais obligé de mettre toute ma vie de côté. Quand le jour où le diagnostic est venu, oui, ça a été un soulagement parce qu'à ce moment là. Je me suis dit : je vais pouvoir les mettre à l’école, je vais pouvoir envisager un avenir professionnel pour eux. En fait, c'est une libération. » - Anne-Marie, maman d’Élina et Eliot

Comme certains autistes, Eliot est très sensible au toucher, ses animaux dont son chien Mickey, l’ont aidé dans son développement personnel.

« Comme je suis sur le canapé le soir, il s'allonge sur moi parce qu’il n'y a pas de place. Alors comme il s’allonge tout le temps sur moi, j'ai commencé à le caresser comme ça. Et comme j'étais pas prêt, ma sensation c'était plutôt un recul net. Si il n'y aurait jamais eu Mickey, je ne serais toujours pas en train de caresser les animaux. » - Eliot

Il est l'heure pour Élina de partir à sa séance d’équitation. Depuis trois ans, elle monte à poney pour développer sa concentration.
« J'aime les animaux et du coup, en plus de monter un gros dada, en fait j’aime bien l’équitation. Je ne sais pas mais j'ai une bonne sensation. » - Élina
Sa monitrice Clémentine a suivi les progrès d'Élina depuis ses séances d’équithérapie. Cette pratique permet aux enfants autistes de leur donner de l'assurance, mais aussi de s'ouvrir aux autres.

« Au début, c'était vraiment que le poney, et rien que le poney. Et maintenant, elle s'est ouverte aux autres. Les enfants, ils ne font pas attention. Enfin, entre eux, Élina, c'est Élina, ce n'est pas une enfant autiste, ou ce n'est pas … C'est une amie. Vraiment, les enfants sont bienveillants avec elle. Je pense que ça l'a beaucoup aidé, en fait. » - Clémentine Peria, monitrice d’équitation d’Élina.

Le Centre Régional d'Autisme à Amiens, accompagne depuis plusieurs mois les enfants d’Anne-Marie. Élina et son frère font partie des 100 000 jeunes de moins de 20 ans à être atteints d'un trouble autistique.

A la Une dans les Hauts-de-France.

Salut Les Hauts-de-France

Retrouvez l'intégralité de nos émissions et replays

Toutes les émissions