Accueil  >  Actualités  >  Vallée du Liger : L'un des derniers artisans chaisiers est à Neuville-Coppegueule

Vallée du Liger : L'un des derniers artisans chaisiers est à Neuville-Coppegueule

WEO
Il est l'un des derniers artisans chaisiers de la vallée du Liger. Dans son atelier, situé à Neuville-Coppegueule, Ronald Quillot fabrique chaises et fauteuils. Qu'elles soient modernes, rustiques ou traditionnelles. 500 chaises sortent chaque année de l'atelier de cet artisan.
Conçues à partir d'essence de bois, achetées à des particuliers locaux, il faut à Ronald Quillot 6h de travail, pour réaliser une chaise de A à Z.

Si le carnet de commande du maître d'oeuvre est bien fourni, force est d'admettre que le métier se meurt. Entre pénurie de matières premières, et disparition du savoir-faire, difficile de préserver l'activité d'artisan chaisier.

Au son de la scie à ruban, Ronald Quillot confectionne des cintres, c'est à dire le dossier d'un fauteuil d'enfant.
Il découpe ensuite chaque pièce directement dans la masse. Un travail du bois précis et soumis à certaines règles.

« Il faut bien mettre la fleur du bois dans le sens descendant. Ça fait plus beau en fin de compte. On ne met jamais dans l'autre sens parce que ça va se voir directement au vernis.  »  Ronald Quillot - Artisan Chaisier

Dans son atelier de Neuville-Coppegueule, Ronald Quillot confectionne chaque année près de 500 chaises, à partir de bois, chêne, frêne ou même merisier, achetés à des particuliers. Découpe, ponçage, assemblage, la fabrication de chaises ou de fauteuils n'a plus de secret pour cet artisan chaisier, tombé dans le bois dès 14 ans.

 « Comme on dit chez nous, on est né dans le seigle. J'ai toujours vu mon arrière grand-mère, ma grand-mère, ma mère, toujours rempailler des chaises. J'aurais peut-être pu faire autre chose mais comme l'école m'intéressait pas... »  Ronald Quillot - Artisan Chaisier 

Plus chaud que le plastique, plus réconfortant que l'acier, l'artisan en est convaincu, le bois permet de créer à l'infini.
Mais voilà, si la demande de mobilier existe encore, le métier, lui, se meurt.
Lancée en 2005, l'activité de Ronald Quillot fait partie des deux dernières existantes de la vallée du Liger.

« À l'heure actuelle, déjà, avec le bois, tout est en rupture et les prix augmentent de plus en plus. Après c'est le savoir-faire aussi. Ça c'est la seule chose qui faire qu'on ne pourra plus continuer, c'est le savoir-faire...  » Ronald Quillot - Artisan Chaisier

Seul et unique maître d'oeuvre sur ces 280 mètres carrés d'ateliers, Ronald Quillot est conscient de l'avenir de son métier.
C'est pourquoi il s'est aussi lancé dans le relooking de mobilier.
De quoi redonner un coup de jeune à un savoir faire ancestral... 

A la Une dans les Hauts-de-France.

Salut Les Hauts-de-France

Retrouvez l'intégralité de nos émissions et replays

Toutes les émissions