Accueil  >  Actualités  >  11 000 TER ont été annulés dans les Hauts-de-France en 2022

11 000 TER ont été annulés dans les Hauts-de-France en 2022

C'est un chiffre à peine croyable. En 2022, la SNCF a annulé ou supprimé pas moins de 11 000 trains, rien que dans la région Hauts-de-France.
Selon une enquête du Monde publiée le 15 octobre, plus de 11 000 TER ont été supprimés dans la région, en 2022.

Benjamin Saint-Huile, député de la 3e circonscription du Nord, a interpellé le ministre délégué aux Transports, Clément Beaune, ce jeudi 3 novembre, à l'assemblée nationale.

« 11 000 trains TER ont été supprimés dans les Hauts-de-France depuis le début de l’année. 147 trains ont été supprimés pendant les vacances de la Toussaint. Les usagers sont confrontés à une dure réalité : alors qu’on nous demande tous les jours de choisir et d’aimer le train, les choses sont de plus en plus difficiles dans la réalité quotidienne. Nous qui discutons souvent de transition écologique dans cet hémicycle, nous savons que la première pierre à poser pour y parvenir, c’est l’investissement dans les infrastructures. L’Allemagne prévoit d’investir 86 milliards d’euros sur dix ans. La France prévoit d’y consacrer 2,8 milliards d’euros par an jusqu’en 2030, a poursuivi Benjamin Saint-Huile. N’avez-vous pas le sentiment que nous sommes quelque peu décalés et trop timides pour répondre à l’urgence climatique ? A quand un grand plan d’investissement pour le ferroviaire en France ?  »  a interrogé le député de Maubeuge lors des questions au gouvernement.  

« Vous avez raison de souligner que les Hauts-de-France connaissent une situation difficile en matière de transport régional. Je m’en suis entretenu (mercredi) avec le PDG de SNCF Voyageurs et je rencontrerai lundi prochain le président de la région, Xavier Bertrand. Nous devons trouver des solutions. Même si, je le rappelle, c’est la région qui organise le service public des TER, nous devons évidemment l’accompagner », a répondu Clément Beaune.

Il y a quelques semaines, la SNCF annonçait qu'elle mettait en place un plan de transports adapté (PTA) en supprimant 130 à 140 trains quotidiens, dans le seul département de l'Oise.

Clément Beaune va rencontrer lundi le président des Hauts-de-France, Xavier Bertrand, pour tenter de trouver des solutions.

Retrouvez tous les articles du dossier 11 000 TER supprimés dans les Hauts-de-France en 2022.

A la Une dans les Hauts-de-France.

Salut Les Hauts-de-France

Retrouvez l'intégralité de nos émissions et replays

Toutes les émissions