Accueil  >  Actualités  >  Covid-19 : la Belgique renonce finalement à la fermeture des lieux culturels

Covid-19 : la Belgique renonce finalement à la fermeture des lieux culturels

30/12/2021 à 11h14
Suite à un recours en référé déposé par un producteur de théâtre et un manque de preuves des autorités sanitaires, le Conseil d’État a suspendu mardi la fermeture des lieux culturels qui avait été décidée le 22 décembre par le gouvernement.
Nous vous en avions parlé lundi dernier et leur colère s’est fait entendre. 
 
Mardi 28 décembre, le Conseil d’État a annoncé la suspension de la fermeture des lieux culturels, après avoir été saisi en urgence par un producteur de théâtre. 
 
Le Conseil d’État estime un manque de preuves de la part des autorités sanitaires « en quoi les salles favoriseraient la propagation du coronavirus, au point qu’il soit nécessaire d’en ordonner la fermeture ». 

Des milliers de personnes avaient manifesté dimanche dernier contre la fermeture 

 
Le 22 décembre, le gouvernement belge annonçait la fermeture des lieux culturels à compter du 26 décembre jusqu’au 28 janvier en raison de la montée du variant Omicron
 
Une décision qui avait causé la colère du monde de la culture, mais aussi l’incompréhension des scientifiques ne jugeant pas nécessaires de telles mesures à ce stade de l’épidémie. 
 
Depuis trois semaines, les chiffres indiquaient d’ailleurs une amélioration des infections dans le pays. 
 
La fermeture des lieux culturels – théâtres, cinémas, salles de spectacle et activités de loisirs extérieurs – par le gouvernement était d’autant plus surprenante que les cafés restaurants, salles de sport ou encore piscines pouvaient rester ouverts. 
 
Un sentiment d’injustice qui avait conduit au moins 5 000 personnes à manifester dimanche dernier à Bruxelles pour réclamer le retrait de la mesure. 
 
Plusieurs théâtres et cinémas avaient refusé de fermer leurs portes le 26 décembre, date d’application de la mesure. 
 

Quelques restrictions restent de mise 

 
Les événements seront tout de même soumis à des jauges réduites et auront lieu assis avec le port du masque obligatoire. 

A la Une dans les Hauts-de-France

Retrouvez l'intégralité de nos émissions et replays

Toutes les émissions