Crédit photo : La Voix du Nord
Accueil  >  Actualités  >  Titine, le sanglier de la Baie de Somme, va finalement avoir un enclos

Titine, le sanglier de la Baie de Somme, va finalement avoir un enclos

28/06/2022 à 15h07
Titine va pourvoir rester à Saint-Valery-sur-Somme. Cependant, elle ne sera plus en liberté mais dans un enclos.
La question du départ ou non du sanglier Titine dans un parc animalier en Normandie agitait les foules depuis quelques semaines. 

Lundi 27 juin, la décision a finalement été actée. Le collectif « Titine en baie », pour défendre la présence du sanglier à Saint-Valery-sur-Somme, s’est réuni avec la sous-préfecture d’Abbeville pour trouver un terrain d’entente. 

L’objectif était double : sécuriser la zone pour les touristes et garder la laie dans son espace naturel. 

Construction d’un enclos


Les deux parties ont finalement réussi à trouver un accord : la construction d’un enclos.

La préfecture de la ville s’est exprimé dans un communiqué : « cette proposition permettra d’assurer la sécurité de tous dans un esprit de compromis ». 

Titine toujours menacée 


Malgré cet accord, le collectif a tenu à rappeler que Titine n’était pas encore tout à fait sauvée. 

« Il faut impérativement redonner à Titine une vie calme et sereine, qui signifie qu’il faut cesser les attroupements autour d’elle et le nourrissage. Au premier incident, même minime, Titine sera abattue », affirme Vincent Sannier, le président du collectif.

Une manifestation était prévue le 2 juillet. En vue de cet accord avec la sous-préfecture, elle est annulée. 

Cependant, une fête sera organisée à la place, le 9 juillet.


A la Une dans les Hauts-de-France

Retrouvez l'intégralité de nos émissions et replays

Toutes les émissions