Crédit photo : La Voix du Nord
Accueil  >  Actualités  >  Zone Interdite : dix personnes interpellées suite au reportage sur l’islam radical

Zone Interdite : dix personnes interpellées suite au reportage sur l’islam radical

Plus d'un an après la diffusion de l'émission "Zone Interdite" consacrée à l'islam radical, dix personnes ont été interpellées et placées en garde à vue pour avoir harcelé et menacé la présentatrice Ophélie Meunier et le Roubaisien Amine Elbahi.
Ce mercredi 15 mars 2023, dix personnes ont été interpellées dans toute la France dans le cadre de l’enquête pour « harcèlement aggravé » des suites de l’émission de « Zone Interdite » consacré à l’islam radical, diffusée en janvier 2022, et en partie tournée à Roubaix.

Ces personnes, placées en garde à vue, sont soupçonnées de harcèlement et de menaces de mort, notamment contre la présentatrice de l’émission Ophélie Meunier et le Roubaisien Amine Elbahi qui témoigne dans l’émission. Leur numéro de téléphone avait alors été partagé sur les réseaux sociaux. Tous deux avaient dû être placés sous surveillance policière.

Un vrai soulagement pour Amine Elbahi qui, dans l'émission, avait mis en cause l’association « Ambitions et initiatives pour la réussite » en la soupçonnant de prêcher l’islam au lieu de dispenser des cours de soutien à Roubaix.

« Je suis curieux d’enfin pouvoir mettre un visage sur les personnes qui m’ont envoyé ces menaces, c’est la fin de l’inconnu », a-t-il indiqué à nos confrères de La Voix du Nord.

Deux enquêtes sont en cours. L'une sur les menaces réitérées de mort et de violences reçues par Amine Elbahi, menée par le parquet le Lille, l'autre menée par le pôle national de la haine en ligne du parquet de Paris, suit la plainte d’Amine Elbahi concernant les menaces et injures à caractère racial reçues sur les réseaux sociaux.

A la Une dans les Hauts-de-France.

Retrouvez l'intégralité de nos émissions et replays Toutes les émissions