Accueil  >  En vrai c'est bon !  >  De la distillerie à l'assiette - En vrai, c'est bon !

De la distillerie à l'assiette - En vrai, c'est bon !

WEO 31/01/2022 à 11h51
Au menu cette semaine une déclinaison autour d'une boisson à consommer avec modération : le gin. On se retrouve d'abord avec Christian Delobelle et sa distillerie à l'ancienne et ses alcools made in Hauts-de-France. Lucas Tricot ensuite, un jeune chef talentueux pour une recette remplie de belles astuces. Et Giuseppe Sottile pour terminer et son cocktail bien inspiré.
 

Christian Delobelle et la distillerie des enfants de Vauban


Pour commencer cet épisode, direction Somain dans le Nord. Nous sommes à mi-chemin entre Douai et Valenciennes. 
On part à la rencontre d'un passionné : Christian Delobelle. Début 2020, il décide de changer totalement de métier et se lance dans la distillerie.

C'est assez étonnant, car Christian avec son collègue Jérémy distille ici du rhum, du gin, du whisky et même du pastis tout ça, made in Hauts-de-France qu'il faut tout de même consommer avec modération.
Christian, en véritable passionné, a décidé de faire ça à l'ancienne dans de vieux alambics hors d'âge et le tout eu feu de bois.

Si vous souhaitez en savoir plus, n'hésitez pas à visiter le site de la distillerie des enfants de Vauban.


Lucas Tricot et son futur restaurant Suzanne 


On poursuit cette émission avec Lucas Tricot. Si vous ne connaissez pas son visage, retenez-le bien ! Lucas, c'est l'un des jeunes talents de la scène gastronomique lilloise.
Au moment du tournage, il est dans les derniers préparatifs de l'ouverture de son restaurant à Lille : ça s'appellera Suzanne et c'est plein de promesses.
 

Cabillaud basse température, Sauce Bercy au gin, chou kale

 
Justement, Lucas, va nous le montrer aujourd'hui, avec une recette un peu technique parfois, mais avec de chouettes conseils que vous pourrez reproduire à la maison.

Il nous propose du cabillaud pêché à la ligne. Un beau morceau cuit sous vide à basse température : 54 degrés pendant 35/40 minutes pour avoir un poisson bien nacré et vous allez voir que la suite est étonnante.

Pour respecter la thématique du jour, Lucas va utiliser du gin, des Hauts-de-France évidemment, pour la sauce. Une sauce Bercy, un classique de la gastronomie française.

Une idée anti-gaspi : une recette d'huile de poireau


À cette belle assiette, Lucas ajoute une huile de poireau. Une astuce bien pratique pour ne pas jeter les verts de poireaux. Il nous a donné la recette, c'est simple à refaire à la maison.

  • On récupère les verts de poireaux (bio de préférence pour qu'ils ne soient pas traités). 
  • On rince. 
  • On mixe avec une huile neutre bien froide (pour que ça ne chauffe pas au mixeur). 
  • A la fin, Lucas rajoute des tiges d'aneth. 
  • On filtre, sans trop presser pour ne pas avoir de résidu. 

C'est vert, élégant, très bon et ça se conserve 2 à 3 semaines. 


Giuseppe Sottile, mixologue.


On termine cette émission avec Giuseppe Sottile. Il est mixologue et il a suivi d'un œil attentif la recette de Lucas Tricot.
Ça l'a inspiré pour une recette d'un classique des cocktails : le white lady avec du gin des Hauts-de-France. Voici sa recette.

Cocktail White Lady de Giuseppe Sottile

 
  • 6cl de gin
  • 1/2 citron vert, soit environ 4cl
  • 2cl de sirop de pamplemousse rose 
  • Quelques baies de poivre de timut
  • Spray de fleur d’oranger 

Un cocktail à déguster avec modération évidemment.

A la Une dans les Hauts-de-France

Salon de l'agriculture 2022

Retrouvez l'intégralité de nos émissions et replays

Toutes les émissions