Accueil  >  Les émissions spéciales  >  Emission spéciale : un travail pour tous, adapté à chacun

Emission spéciale : un travail pour tous, adapté à chacun

WEO 04/03/2022 à 09h49

Alors que l’on parle beaucoup d’inclusion professionnelle pour les personnes en situation de handicap, nous nous intéressons dans cette émission a la réalité de l’insertion par le travail.
Sans vouloir opposer le milieu ordinaire aux établissements de type ESAT et Entreprise adaptée, c’est le projet individualisé et l’épanouissement de la personne accompagnée qui dicte le parcours professionnel.
Depuis Saint Martin lés Tatinghem, nous découvrons l’EA La légumerie du marais audomarois. Sur place, les travailleurs nettoient et préparent les légumes récupérés à proximité pour les revendre à des structures aux alentours.
Une activité qui débute mais qui s’inscrit pleinement dans l’éco système local.
Kevin Lequint est salarié de cette entreprise adaptée depuis 2021, il trouve dans ce cadre de travail adapté une sécurité et une réponse à son handicap.
Tout comme l’EA, l’ESAT les Piérides répond aux besoins économiques du territoire.
Dans l’atelier, les 40 travailleurs préparent les dispositifs médicaux de type poche froide ou chaude développés par l’entreprise Securimed.
Au delà du conditionnement de ses dispositifs, la préparation de ceux-ci occupe les usagers.
Pour pouvoir répondre à cette demande de Securimed, l’établissement certifié Iso est régulièrement contrôlé.
En prenant part à cette activité, tous les travailleurs ont bénéficié d’une monté en compétences. Christophe Lauweriere, moniteur d’atelier nous en explique le fonctionnement.
Les ESAT se veulent aujourd’hui innovant en lançant des activités économiques intégrées au territoire comme l’ESAT de Calais qui s’est lancé dans la fabrication de bière et l’activité de traiteur.
La formation est au cœur de ses dispositifs. Les RAE pour reconnaissance d’acquis et de l’expérience permettent à chacun d’évoluer et de se former en fonction des ses capacité. Valérie Windal, directrice du Pôle travail de l’Apei de St Omer nous en dit plus.
Enfin, Il n’est pas rare que certaines personnes accompagnées finissent par travailler dans le milieu ordinaire. Conseillé par leur éducateur, une socioestheticienne, il font ainsi de cette inclusion un succès. C’est le cas de David et Graziella, salariés de l’entreprise Plastib.

A la Une dans les Hauts-de-France

Salon de l'agriculture 2022

Retrouvez l'intégralité de nos émissions et replays

Toutes les émissions