Accueil  >  Actualités  >  Woof Run : Une course au poil

Woof Run : Une course au poil

WEO 19/09/2021 à 16h48

Les amoureux du chien étaient au rendez-vous pour la 4ème édition de la Woof Run.


Près de mille athlètes et leurs fidèles compagnons se sont affrontés sur le domaine du château de Bertichères à Chaumont-en-Vexin, dans l'Oise. Un parcours de 6km, parsemé d'obstacles où la clé de la réussite réside avant tout dans les relations maitre et chien. Lumière sur un canicross...au poil.

Top départ pour une course qui a du chien !

Accompagnés de leurs plus fidèles amis, les athlètes s'engagent sur un parcours de 6 km pour un canicross de longue haleine.

« Cette idée est venue des compétitions équestres où les cavaliers découvrent leurs parcours avec leurs chiens. Et c'est devenu une pratique en Angleterre, où on court avec son chien pour découvrir le parcours. Et nous on a décidé d'en faire une course officielle. » Lucas Bérullier - Fondateur de la Woof Rue

Une course officielle placée sous le signe du bien être animal.

et de la relation maître chien. Face à l'effort requis pour franchir les différents obstacles, faits de terre, de sable ou d'eau, les athlètes trouvent-en leur compagnon à poil, un soutien moral et physique. Tracté par son chien, un coureur peut gagner jusqu'à quatre kilomètres par heure, prendre de la vitesse et autant de plaisir.

« Moi, je m'entraîne beaucoup quand même, sans mon chien, et du coup, on se retrouve ensemble vraiment pour les compétitions. C'est vrai que le plaisir de partager un effort avec son chien, c'est vraiment plus agréable que de courir tout seul… Ce n’est pas toujours super chouette, mais avec son chien, c’est top. » Stephanie Vanille - Athlète

 Et qui dit compétition, dit règlement. Si toutes les races, hors catégorie 1, peuvent concourir, les chiens doivent être âgés d'au moins 15 mois et vaccinés. Qu'ils soient Husky, Border Collie ou Caniche, la clé d'un bon classement reste la communication.

« Ce qui est important, c'est de savoir comment se comporte le chien. Comment le chien va travailler sur le parcours avec vous ? Il est important qu'il soit aux ordres, s'il y a des passages délicats, lui donner l'ordre d'aller doucement. S'il y a des passages où on lui demande d'aller plus vite, dire aller en avant en avant. C'est vraiment un travail de binôme. » Jean-Louis Audejean - Juge Arbitre


Cette quatrième édition de la Woof Run a réuni près de 1000 participants. 

Rendez-vous est pris l'année prochaine avec un nouveau parcours et de nouveaux obstacles. Il faudra faire encore mieux, certains athlètes ont déjà pris goût à la compétition.

A la Une dans les Hauts-de-France