Accueil  >  Actualités  >  COVID-19: Ce qu'il faut retenir des annonces d'Emmanuel Macron

COVID-19: Ce qu'il faut retenir des annonces d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron s'est adressé aux français ce lundi 12 juillet à 20h, deux jours avant la traditionnelle prise de parole présidentielle du 14 juillet. Une allocution très attendue alors que la situation sanitaire se dégrade et qu'une quatrième vague est imminente avec la progression du variant Delta.

Les annonces:

  • La vaccination devient obligatoire pour les soignants avant le 15 septembre 
Des contrôles et des sanctions seront prévus pour ceux ne respectant pas l'obligation vaccinale.

  • L'extension du pass sanitaire 
    • Pass sanitaire élargi à tous les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes dès le 21 juillet.
    • À partir de début août, le pass sanitaire s’appliquera dans les cafés, les restaurants, les hôpitaux, maisons de retraites, et dans les transports longue distance : avions, trains et cars.

  • Contrôles aux frontières renforcés
Dès cette semaine, les contrôles aux frontières seront encore renforcés pour les ressortissants en provenance de pays à risque, avec un isolement contraint pour les voyageurs non-vaccinés.

  • Tests PCR payants dès cet automne
Cet automne, les tests PCR seront rendus payants, sauf prescription médicale.

  • Campagne de vaccination pour les lycéens et collégiens dès septembre

Emmanuel Macron s'est également exprimé sur le cap défini pour les dix derniers mois du quinquennat et les réformes à venir :


  • Réforme de l'assurance chômage : "La réforme de l'assurance chômage sera pleinement mise en œuvre dès le 1er octobre"

  • Emmanuel Macron veut un "été de relance" : "Sur les 100 milliards d’euros de l’accord historique d’il y a un an, 40 milliards ont été mobilisés sur le terrain. Nous devons faire encore plus.

  • Retrouver le chemin de l'indépendance industrielle

  • La réforme des retraites suspendue : "Dès que les conditions seront réunies, nous devrons engager la réforme des retraites".

  • Un "revenu d'engagement" pour les jeunes : "Je présenterai à la rentrée le Revenu d'Engagement pour les Jeunes, qui concernera les jeunes sans emploi ou formation et sera fondé sur une logique de devoirs et de droits"

A la Une dans les Hauts-de-France

COVID-19 Toutes les vidéos

Vacances Hauts-de-France

Retrouvez l'intégralité de nos émissions et replays

Toutes les émissions