Image Assemblée Nationale
Image Assemblée Nationale
Accueil  >  Actualités  >  Politique  >  Législatives 2024 : que retenir du second tour ?

Législatives 2024 : que retenir du second tour ?

|
Le second tour des élections législatives avait lieu ce dimanche 7 juillet 2024. Découvrez les résultats dans la région Hauts-de-France sur Wéo.
Revoyez notre soirée spéciale en direct sur le second tour des élections législatives. Annonce des résultats dans les Hauts-de-France, analyses et débats de l'actualité nationale avec nos invités et éditorialistes en plateau. Retrouvez les dernières informations dans cet article.



Ce qu'il faut savoir :


  • Le Nouveau Front populaire arrive en tête du second tour des élections législatives, avec 180 sièges obtenus, soit une majorité relative. Ensemble, le parti présidentiel, a obtenu 158 sièges. Le RN obtient quant à lui 143 sièges.
  • Gabriel Attal, Premier ministre, a présenté ce lundi matin, sa démission à Emmanuel Macron.
  • Qui sont les députés élus dans les Hauts-de-France ? Retrouvez notre détail dans le Nord, le Pas-de-Calais, la Somme, l'Oise et l'Aisne.
  • Le taux de participation s'est élevé à 66,63%, en progression par rapport au premier tour et en nette hausse par rapport aux précédentes élections législatives de 2022. La tendance dans nos 5 départements.
  • François Ruffin (NFP), Gérald Darmanin (ENSEMBLE), Jean-Philippe Tanguy (RN)  et Ugo Bernalicis ont été réélus dans leur circonscription. Pierre-Henri Dumont (LR) perd la sienne.

Les temps forts du second tour dans les Hauts-de-France


  • Pierre-Henri Dumont (LR) a perdu son fauteuil dans le Pas-de-Calais (7e circonscription), face à Marc de Fleurian (RN). La réaction du député sortant.
  • Dans le Saint-Quentinois, le député sortant LR Julien Dive s'impose de 500 voix devant le candidat RN Philippe Torre. Sa réaction.
  • Aurélien Lecocq (NFP) est élu dans la 1re circonscription du Nord. Sa réaction avec ses militants.
  • Auguste Evrard (RN) est élu député de la 8e circonscription du Pas-de-Calais face à Bertrand Petit (DVG), député sortant, avec 52% des voix. La réaction du député sortant.
  • Violette Spillebout (ENSEMBLE), a annoncé sa réélection dans la 9e circonscription du Nord.
  • Agnès Pannier-Runacher (Ensemble) l'emporte au second tour des élections législatives dans la 2e circonscription du Pas-de-Calais, avec 53% des voix devant Alban Heusèle (RN). Elle est arrivée à Arras applaudie par ses soutiens.
  • Ugo Bernalicis largement réélu avec 47,5% des voix dans la 2e circonscription du Nord, contre 29;1% pour Philippe Guérard et 23,3% pour Violette Salanon.
  • François Ruffin est réélu avec 51,9% des voix dans la 1re circonscription de la Somme. Sa réaction.
  • Gérald Darmanin est élu avec un peu plus de 60% des voix dans la 10e circonscription du Nord, face au candidat RN Bastien Verbrugghe. Sa réaction.
  • Jean-Philippe Tanguy (RN) réélu avec 57,5% dans la 4e circonscription de la Somme. Il faisait face à Anthony Gest (ENSEMBLE).

Gabriel Attal dépose sa démission


Jean-Luc Mélenchon, à l'issue des premiers résultats le soir du 7 juillet, s'était pronocé : "Le Premier ministre doit s'en aller !"

Dans un discours proclamé depuis la cour de Matignon, Gabriel Attal, Premier ministre, a effectivement annoncé sa démission : "Nous sommes debout, avec trois fois plus de députés que ce que nous annoncions au début de la campagne. Là où je serai, j'aurai toujours le même objectif : apaiser, unir. Une nouvelle ère commence. Dès demain, il faudra tout remettre en question et batir une offre politique nouvelle. Je ne me résoudrai jamais à voir l'extrême droite au pouvoir." Dans sa circonscription, Gabriel Attal a néanmoins été élu avec plus de 61% des voix. 


La déception relative du RN


François Hollande, élu en Corrèze, a annoncé : "Mon devoir était de tout faire pour empêcher l'extrême droite d'arriver au pouvoir."
À Paris, au QG du Rassemblement national, les candidats étaient déçus à l'annonce des résultats du 7 juillet.

Marine Le Pen, dans son discours du 7 juillet à l'issue des élections, a relativisé la déception du Rassemblement National. "Nous augmentons encore notre nombre de députés", s'est-elle réjoui, "Le RN est le premier parti de France. La marée continue à monter."

Retrouvez tous les articles du dossier Les élections législatives 2024 : tout savoir.

Retrouvez l'intégralité de nos émissions et replays Toutes les émissions