Dino Scala, photo archive La Voix du Nord
Accueil  >  Actualités  >  Procès Dino Scala : le « violeur de la Sambre » face à ses proches

Procès Dino Scala : le « violeur de la Sambre » face à ses proches

Après l’ouverture vendredi 10 juin, le procès du violeur de la Sambre continue à la cour d’assises du Nord, à Douai. Ce lundi 13 juin, la cour s’intéresse plus particulièrement à la personnalité de Dino Scala en l’auditionnant ainsi que ses proches.

Il a reconnu une quarantaine de ces faits en garde à vue. Le « violeur de la Sambre » encourt une peine de 20 ans de réclusion criminelle. 

Le procès qui s’est ouvert vendredi est l’occasion de permettre aux 56 victimes de montrer au plus important violeur en série de France qu’elles sont bien réelles. Cependant, dès le premier jour une vingtaine de personnes manquait sur les bancs des parties civiles.

Beaucoup de femmes ont choisi de ne pas se constituer parties civiles et n’ont pas souhaité être entendues comme témoin. 

Certaines défections, concernant des victimes anciennes, peuvent s’expliquer par le traumatisme qu’elles ne veulent pas voir ressurgir. 

Cependant, dans la salle d’audience, les femmes présentes tiennent à suivre tous les débats, jusqu’au 1er juillet

Audition de l’épouse de Dino Scala


Ce lundi, la cour se penche sur la personnalité de Dino Scala. Elle a donc auditionné ses proches tout au long de la journée. 

L’épouse de Dino Scala est le premier proche à être interrogé en tant que témoin. Elle décrit son mari comme un mari aimant qui s’est « battu » pour subvenir aux besoins de ses proches dans un contexte économique. 

Le jour de l’arrestation de Dino Scala, son épouse n’y croyait pas. 

« Il a fait énormément pour mon papa. Je sais que c’est mal ce qu’il a fait, très mal. J’ai promis à mon père de faire un maximum pour qu’il puisse se reconstruire » explique-t-elle à la cour d’assises. 

Malgré le fait qu’elle n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi il a agressé ces femmes, l’épouse de Dino Scala « ne soutient pas ce qu’il a fait ». 

Elle termine son témoignage en affirmant : « Je suis une victime collatérale de ses attaques ».

La soeur de Dino Scala appelée à la barre


La soeur de Dino Scala est la deuxième à être auditionné en tant que témoin. C’est elle qui avait dénoncé des faits d’attouchements de la part de son père. Lors d’un PV d’audition, la mère de Dino Scala nie tout fait d’agression sexuelle de la part de son mari sur ses enfants. 

Après la lecture de nombreux PV des proches de Dino Scala, c’est au tour de l'accusé de parler. 

« Je devais dire mon mal-être. Mon arrestation n’a pas été négative, elle m’a été bénéfique » affirme-t-il. 

Il enchaîne en avouant qu’il a un sentiment de culpabilité : « je me dis que j’ai gâché beaucoup de choses ». Pour clôturer cette seconde journée du procès, Dino Scala affirme qu’il est « habité par quelque chose ». 

Vous pouvez continuer à suivre le procès Dino Scala à travers nos vidéos et nos articles


Retrouvez tous les articles du dossier Procès Dino Scala : "Le violeur de la Sambre".

A la Une dans les Hauts-de-France.

Salut Les Hauts-de-France

Retrouvez l'intégralité de nos émissions et replays

Toutes les émissions